CODART, Dutch and Flemish art in museums worldwide

Jongkind intime: dessins, estampes et lettres de Jongkind et son entourage dans la Collection Frits Lugt

The intimate Jongkind: drawings, prints and letters by Jongkind and his circle in the Frits Lugt Collection Exhibition: 2 June - 18 July 2004

Johan Barthold Jongkind, Le Havre, 1862, Paris, Fondation Custodia (Collection Frits Lugt)

Johan Barthold Jongkind, Le Havre, 1862, Paris, Fondation Custodia (Collection Frits Lugt)

Venue

Institut NĂ©erlandais
121 rue de Lille
F-75007 Paris

Curator

Rhea Sylvia Blok

Museum information

Autograph letters, drawings and prints by Jongkind and artists from his circle from the Collection Frits Lugt. During the same period the exhibition Johan Barthold Jongkind 1819-1891 will be held in the MusĂ©e d’Orsay (from 2 June to 19 September 2004).

Cette cinquième exposition-dossier organisĂ©e par la Fondation Custodia sera vouĂ©e Ă  l’artiste Johan Barthold Jongkind (1819-1891). Jongkind, nĂ© aux Pays-Bas, passa la plus grande partie de sa vie en France. ConsidĂ©rĂ© comme un prĂ©curseur de l’impressionnisme, il fut très apprĂ©ciĂ© par de nombreux artistes et critiques. Parmi ces derniers, le futur collectionneur Frits Lugt, qui lui consacra en 1904 un de ses premiers articles.

La grande exposition monographique du musée d’Orsay, à quelques centaines de mètres de l’Institut Néerlandais, est l’occasion pour ce dernier de s’associer à cette rétrospective en donnant à voir les œuvres de l’artiste dans la Collection Frits Lugt (dessins mais aussi gravures), en présentant un choix de lettres autographes ainsi qu’une sélection d’œuvres et de manuscrits évoquant l’entourage de Jongkind.

Jongkind fut un maĂ®tre de l’aquarelle, technique en plein essor au milieu du XIXe siècle qui connut son apogĂ©e aux Pays-Bas avec l’École de La Haye. Ă€ son arrivĂ©e Ă  Paris en 1846, Jongkind devint l’Ă©lève du peintre Eugène Isabey, un des pionniers en France de l’aquarelle. Aux cĂ´tĂ©s d’Isabey, dont l’œuvre Ă©tait empreinte de romantisme, il dĂ©veloppa une approche plus naturelle du paysage, appliquĂ©e dans un premier temps aux vues de Paris, puis de la Normandie oĂą Ĺ“uvrait dĂ©jĂ  Eugène Boudin, sans doute l’artiste dont le style est le plus proche de celui de Jongkind.

En 1862, il exĂ©cute ses premières eaux-fortes, dont l’exposition prĂ©sente quelques exemplaires. En fin de parcours on pourra voir plusieurs grandes aquarelles, rĂ©alisĂ©es par Jongkind Ă  La CĂ´te-Saint-AndrĂ© oĂą il fit de frĂ©quents sĂ©jours Ă  partir de 1878 (et oĂą il fut enterrĂ© en 1891). Celles-ci constituent une dĂ©monstration Ă©clatante de la virtuositĂ© de l’artiste en ce domaine.

Catalogue

Rhea Sylvia Blok, Jongkind intime, environ 70 p., environ 30 photos couleurs, brochĂ© – Prix : 15 euros.