Prado and Fondácion Carlos De Amberes Join Forces in Exhibitions and Research

The largest and smallest Madrid institutions on the CODART list have signed an agreement that will lead to furthergoing cooperation than they already maintain. The Prado, with its stunning collection of early Netherlandish and Flemish art, and the Carlos de Amberes Foundation, a 17th-century charitable and cultural institution in possession of one major altarpiece by Rubens, will look for new ways to collaborate in furthering attention for art from the Netherlands in Spain.

From Le Soir, Brussels, 10 July 2008, forwarded to CODART by Nicolás Morales of Fundación Carlos de Amberes

Le Prado, riche d’art flamand

Guillaume Bontoux

Jeudi 10 juillet 2008

Musée Signature d’une convention pour des expos et des recherches Madrid

de notre correspondant

Trop souvent, quand on pense au Prado, on pense à Velasquez, à Goya, et essentiellement aux collections d’œuvres espagnoles et italiennes.  Mais notre fonds de peintures flamandes et hollandaises est un des plus riches du monde. » Dixit Miguel Zugaza, le directeur du musée madrilène. Le Prado vient de signer une convention avec la Fondation Carlos de Amberes, elle aussi établie dans la capitale ibérique.

Ce texte permettra d’offrir une meilleure visibilité à l’art flamand et hollandais en Espagne. Il prévoit des expos, des investigations, des restaurations et des études techniques communes.

M. Zugaza est heureux : « Ces deux institutions ont souvent collaboré.  Cet accord va nous permettre d’effectuer des projets plus concrets, d’aller au-delà. »« C’est très important pour nous, renchérit la directrice de la Fondation, Catherine Geens. Notre but est de rapprocher culturellement l’Espagne de l’art issu des dix-sept provinces des Pays-Bas, c’est-à-dire le Benelux, et le nord de la France. Le Prado possède un patrimoine artistique exceptionnel dans ce domaine. Nous pouvons l’aider à le mettre en valeur. » En 2007 déjà, une expo sur le peintre flamand Joachim Patinir avait été organisée au Prado à l’initiative de la Fondation. Ce type de projet devrait se multiplier : « Le Prado a prévu à l’automne une expo Rembrandt, annonce Catherine Geens. La Fondation va se charger du programme éducatif autour de l’expo, et nous organiserons un séminaire international sur le peintre. »

D’autres dates sont déjà cochées dans les agendas respectifs. En 2010, l’Espagne puis la Belgique assureront la pré ;sidence de l’Union européenne. La planification pour l’occasion d’une grande exposition sur les arts flamand et espagnol est en marche. Le 500e anniversaire de la mort du Hollandais El Bosco (Jérôme Bosch), en 2016, sera aussi célébré, avec une grande rétrospective autour de l’œuvre du peintre médiéval.

La Fondation ne compte pas s’arrêter là : elle souhaite établir une convention avec l’institution espagnole du Patrimoine national, qui regroupe notamment les collections d’art flamand de Philippe II d’Espagne.